Moricettes ou Mauricettes

Une moricette est un petit pain salé originaire d’Alsace.
C’est en reprenant une boulangerie de Mulhouse spécialisée dans le bretzel en 1970, que Paul Poulaillon, boulanger originaire du Bas-Dauphiné, trouva l’idée de retoucher la composition du bretzel en sandwich.
La Moricette reprend donc les ingrédients principaux du bretzel ainsi que son mode de cuisson mais pas la forme.
C’est un petit pain que l’on peut fourrer de divers ingrédients (jambon ou lard fumé, saumon, pâté de foie, saucisses diverses, fromage blanc et herbes, etc.) ou choisir de le consommer nature.
Depuis, ce nouveau produit est très en vogue dans les « chaumières » alsaciennes et Paul Poulaillon se trouve à la tête de près d’une trentaine de boulangeries et magasins dans l’Est.
Ayant inventé le nom de ce petit pain, il n’a pas oublié de déposé « Moricette ».
De ce fait, les boulangers ont du trouver un nouveau nom pour les leurs et ont joué sur l’orthographe en les appelant « Mauricette » voici pourquoi vous trouverez les deux orthographes.

Je les ai découvertes en version industrialisée lors d’un voyage en Alsace et ai vite eu envie de les faire moi-même.
Je n’ai pas été déçue, elles sont simples à réaliser et ont remporté un francs succès auprès de tous les « goûteurs »!

Je les décline aussi en version mini pour mes apéros dinatoires et les garnies de tarama ou autre…

Elles se congèlent sans problème donc j’en ai toujours quelques-unes pour les allers/retours en train de chouchou ou les départs en week-end.

Ingrédients (pour une douzaine de mauricettes)
500 g de farine
30 g de beurre tempéré
20 g de levure de boulanger
15 cl d’eau
15 de lait tiède (30°C)
10 g sel

Pour le pochage
1 l d’eau
50 g de bicarbonate de sodium
4 c. à café de sel
1 œuf battu avec une pincée de sel
pavot, sésame…

Mettre dans la cuve du robot muni du crochet la farine, le sel, l’eau, le lait et la levure émiettée.


Mélanger à vitesse minimum jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.


Ajouter le beurre tempéré et pétrir à vitesse moyenne pendant environ 10 minutes.


Décuver dans un grand cul de poule, recouvrir d’un torchon humide et laisser reposer la pâte à température ambiante 1h à 1h30 (la pâte doit doubler de volume).

Préchauffer le four th.7 (210°C).
Dans une casserole, verser l’eau, ajouter le bicarbonate, le sel et faire frémir.
Pendant ce temps, décuver la pâte et la diviser en 12 pâtons.


Façonner les mauricettes en forme de petits pains ovales

Ou ronds

puis les plonger dans l’eau durant environ 30 secondes sur chaque face.


Les sortir à l’aide d’une écumoire et les déposer sur un plaque de cuisson graissée ou recouverte de papier sulfurisé.

Les inciser à l’aide d’une lame de rasoir ou d’un couteau bien aiguisé.

Les dorer à l’œuf et les saupoudrer de graines de votre choix.

Puis les enfourner pour 15 minutes en surveillant.
Laissez refroidir les mauricettes sur une grille avant dégustation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *