Porto, la vallée du Douro

Nous avons choisi de consacrer la dernière journée à une croisière sur le Douro afin de parcourir la vallée.
Sur les conseils de l’office du tourisme, nous avions réservé, à notre arrivée, une croisière jusque Pinhão (90€ par personne) car c’est après Régua que les paysages sont les plus beaux.


Nous franchirons 3 écluses, une écluse est un ouvrage d’art hydraulique implanté dans un canal ou un cours d’eau pour le rendre navigable et permettre aux bateaux de franchir des dénivellations.

Le Douro est un fleuve prenant sa source en Espagne à 2 160 mètres d’altitude et Portugais sur 206 kilomètres d’est en ouest avant de se jeter dans l’océan Atlantique à Porto.
Le fleuve, avant la création des voies ferrées et des routes carrossables, assurait grâce aux « barcos rabelos »,  bateaux typiques à fonds plats et à haute voile conçus pour passer les rapides, l’acheminement des marchandises dont les fruits et le vin de Porto.

La vallée du Douro, bordée par des vignobles mondialement réputés et inscrits sur la liste du patrimoine mondial par l’UNESCO depuis le 14 décembre 2001, a joué un rôle majeur dans le développement économique de la région depuis le 18ème siècle. Il s’en fallut de peu pour que le phylloxéra, au 19ème siècle, ne raye de la carte ce trésor touristique !

Rendez-vous le matin sur le quai Cais da Estiva dans le quartier de la Ribeira, nous embarquons, un petit déjeuner copieux nous attend afin de patienter avant le départ, puis nous quittons Porto sous un ciel couvert.

Nous passons une première écluse de 14 mètres au barrage-poids hydroélectrique de Crestuma-Lever.
Un barrage-poids est construit à partir de béton, de roche et de terre et conçu pour retenir l’eau en utilisant seulement le poids de la matière qui s’oppose à la pression horizontale de l’eau s’exerçant sur le barrage. Les barrages poids sont conçus de telle sorte que chaque section de barrage est stable, indépendamment de toute autre section de barrage. Celui-ci date de 1985.

Nous continuons notre route et croisons le joli village de pêcheurs de Carvoeiro , face à une petite crique coincée entre deux falaises.

Au fil de l’eau le ciel s’éclaircit, sur les rives de petites plages…

De jolis villages paisibles.

Nous voici arrivés devant une des pépites des navigateurs, l’écluse de Carrapatelo avec un dénivelé de 37 mètres, elle serait une des plus grandes d’Europe.

Nous sommes ici encore sur un barrage-poids hydroélectrique.

Nous entrons dans le sas et la porte se referme derrière nous, c’est très impressionnant.

Pendant le remplissage d’eau de l’écluse qui va nous permettre de monter les 37 mètres de dénivelés pour continuer plus haut notre route, nous déjeunons.

L’eau monte rapidement,

Nous sentons légèrement l’ascension,

Puis nous voici à hauteur et nous repartons.

Nous continuons notre route à travers la campagne portugaise,

Et les vignobles.

Nous arrivons à Regua,

En face les vignobles Sandeman Maison fondée en 1790 par George Sandeman, jeune écossais de Perth. Au loin la  silhouette noire de Don Sandeman,  dessiné en 1928 par Georges Massiot Brown reconnue comme un symbole de prestige et de qualité.

Nous poursuivons notre route et arrivons à l’écluse de Régua accolée au barrage Bagaúste qui va nous faire monter de 28 mètres.

Nous réalisons la hauteur du barrage après le passage ici :

Nous croisons de belles propriétés de vignobles

Nous croisons un  Rabelo, bateau typique du fleuve Douro qui transportait jadis des fûts de Vin de Porto et qui aujourd’hui se sont reconvertit dans le tourisme.

Arrivée à Pinhão capitale du vignoble du Douro.

Nous visitons un vignoble

Puis retour pour Porto en bus, ce qui nous permettra d’avoir d’autres vue de la vallée…

Des barrages…

Et de ses nombreux ponts.

Dernier dîner à Porto, nous dégusterons la fameuse copieuse Franceshina

Le lendemain tôt, nous rejoignons l’aéroport en Uber pour arriver en fin de matinée à Orly !

Un voyage qui nous a laisser un goût de « revenez-y » donc à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *