Fricassée de Lambi

Lorsque j’allais aux Antilles, dès mon arrivée et juste avant de partir je dégustais un plat de lambis pour en profiter au maximum car j’adore cela mais je ne savais pas le cuisiner.
Mais voilà que Raymond le charmant compagnon de ma nièce Laura me propose de m’initier à la recette de son ile la Guadeloupe. Le matin je prépare des accras qui constitueront l’entrée (ici) et un dessert « boule de coco » (ici) pour notre soirée antillaise et c’est donc parti pour une après midi « cuisine en famille ».
Si vous ne connaissez pas le Lambi je suis sûre que vous avez déjà vu ces jolies conques qui constituent leur « maison »

Et voici schématiquement à quoi ressemble son habitant

Je le connaissais depuis fort longtemps et pensais tout savoir de lui mais Raymond m’a appris que la chair du Lambi n’est pas le seul trésor que l’on peut trouver dans ce mollusque qui peut abriter en son sein une perle rose qu’il conçoit et dont la qualité fait rêver les joailliers du monde entier. Dans un documentaire diffusé dans le magazine Thalassa, une joaillière comparait la perle rose à un rubis birman, une pierre précieuse vendue 27 millions d’euros en 2015, lors d’une vente aux enchères en Suisse, un record mondial. La comparaison ne s’arrête pas là puisque la perle rose est même placée au même niveau qu’un tableau peint par Picasso ou Van Gogh.

Malheureusement pour nous, nous n’avons trouvé que des grains de sable dans sa poche secrète
Je vous livre donc ici la recette du chef Lambi Raymond

Ingrédients (pour 6 personnes)
2 paquets de 800 g de lambi surgelés.
4 oignons
3 gousses d’ail
1 petite boite de concentré de tomates
1/2 bocal de sauce chien
La sauce chien est un mélange d’épices marinées dans l’huile que vous pouvez acheter toute prête ou faire vous même .
Pour l’accompagnement
Du riz basmati
Des haricots rouges

Commencer par décongeler les lambis en les faisant tremper dans l’eau chaude. La partie la plus difficile est de les nettoyer, il faut retirer les parties trop dures, baveuses et le sable.

Voici un lambi avant l’opération

Et après, on voit bien les parties qui doivent être retirées

Il faut bien retirer la partie sableuse, vous savez celle où nous pensions trouver un perle ! on la voit bien ici

Ensuite il faut bien les laver à grandes eaux puis les découper en 3 fines tranches puis en petits morceaux.

 

Le plus gros du travail est fait ! couper les oignons et l’ail en dés.

Mélanger aux lambis, ajouter la sauce chien, filmer et mettre au frais idéalement toute la nuit.

Sortir les lambis, ça sent déjà très bon mais l’effet va s’amplifier au fil de la cuisson…
Mettre dans un faitout épais, sans aucune matières grasses, les lambis vont dégager leur eau ce qui donnera la sauce.
Couvrir et cuire 15 mn à feu moyen.

Au bout de 15mn, remuer et remettre encore 15 mn à feu modéré.

Après ce temps, cela sent de plus en plus bon, ajouter les 3/4 de la boite de tomate, couvrir et remettre 30 minutes à feu doux. On lance la cuisson du riz et des haricots.

Et voilà c’est prêt !

Il n’y a plus qu’à servir

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *