Hot dog comme à NY

En ce temps de confinement nous essayons d’être imaginatif pour préparer des repas avec peu de denrées afin de ne sortir qu’une seule fois toutes les deux voire trois semaine.
Le 1er avril était le jour de l’anniversaire de chouchou (hé oui !), nous ne pouvions pas passer cette journée sans un petit air de fête.
J’avais un bocal de saucisse américaine, j’ai donc eu l’idée de préparer des hot-dog ou chien chaud comme nous aimons les appeler 

Mais d’où vient ce nom bizarre pour ce qui ressemble  sandwich ?

Plusieurs légendes avanceraient que le hot-dog est né d’un besoin pratique, les vendeurs de saucisses ambulants de New York manquant de gants pour les servir à leurs clients auraient alors demandé aux boulangers avoisinants de leur concocter un pain spécial avec lequel ils auraient pu envelopper la précieuse saucisse pour éviter de se brûler !
Ce serait la saucisse de Francfort qui constituerait la plupart des hot-dogs américains : fabriquée à partir d’un mélange de chair de porc et de bœuf, et agrémentée d’épices, la saucisse est ensuite cuite puis fumée. Ce serait avec l’immigration des Allemands à la fin du 19e siècle que la recette aurait été répandue sur tout le territoire américain. Ce qui serait certain, c’est qu’en 1871, un boucher d’origine allemande du nom de Charles Feltman servait déjà des saucisses enroulées dans du pain, à Coney Island, petit cité balnéaire non loin de New York. Quant à l’appellation hot-dog, elle puiserait ses origines canines dans une suite de déformations. Le teckel, ce chien au corps long souvent comparé à une saucisse, également rapporté aux USA par ces messieurs les allemands, aurait fait les frais des railleries des Américains, dubitatifs devant l’origine de la viande qu’ils ne connaissaient pas. Les temps ont bien changé !

J’ai cherché sur le net une recette sur un site américain que j’ai légèrement adaptée.
Les voyages étant actuellement proscrits, je vous emmène virtuellement à New York avec son incontournable Hot Dog.

Vous pouvez diminuer les quantités par deux et faire ces pains à la main.

Préparation => 30 mn
cuisson         => 12 minutes
Repos           => 1h30

Ingrédients (pour 8 gros pains)
560 g de farine
235 ml de lait
120 ml d’eau
55 g de beurre
25 g de sucre
10 g de sel
50 g d’œuf environ un œuf
20 g de levure fraîche
Un peu de blanc d’œuf pour la dorure

Mettre le lait, l’eau et le beurre dans une casserole.
Faire chauffer à environ 50°

Pendant ce temps, mettre dans un cul de poule 220 g de farine prélevée sur les 560 g.
Ajouter le sel, le sucre et la levure.

Lorsque le liquide est chaud, transvaser dans le bol du batteur.
Ajouter le précédent mélange sec puis installer le crochet.
Mélanger à vitesse 1

Lorsque les poudres sont encore incorporées dans le liquide ajouter l’œuf.
Ajouter ensuite le reste de la farine doucement cuillère par cuillère tout en continuant de pétrir à vitesse 1.

Lorsque toute la farine est intégrée passer à la vitesse 2.
Travailler la pâte jusqu’à ce qu’elle soit élastique et se décolle des parois (environ 15 minutes).

Débarrasser la pâte dans un cul de poule la couvrir d’un torchon propre et la mettre au réfrigérateur au minimum une heure voire toute la nuit comme pour une brioche.

À la sortie du réfrigérateur dégazer la pâte en appuyant dessus afin de chasser l’air.

L’étaler à l’aide d’un rouleau en un carré d’environ 30 sur 30 (cm).
Découper ce carré en deux puis chaque partie en deux puis encore en 2.
Vous obtenez 8 rectangles d’environ 15 sur 7.
Replier chaque carré dans le sens de la longueur en appuyant sur la pâte à chaque pli.
Rouler ensuite pour obtenir un petit boudin d’environ 15 cm de long.

Vous pouvez modifier la découpe si vous souhaitez des pains plus petit mais, chez moi j’ai des gourmands et les saucisses américaines sont très grandes…

Placer chaque boudin sur une plaque graissée ou du papier sulfurisé.
Mettre à pousser dans un endroit chaud mais pas plus de 25° pendant une heure.

Au bout de ce temps, les petits pains auront doublé de volume.
Préchauffez le four à 200°
À l’aide d’un pinceau, dorer les pains avec le blanc d’œuf, si cela vous tente parsemer de graines de sésame, pavot, nigelle…
Enfourner pour environ 12 minutes.

À la sortie du four, laisser le pain refroidir sur grille pendant au moins 30 minutes.
Pendant ce temps de refroidissement, le pain continue de cuire à l’intérieur et la mie se développe.
Il ne faut jamais manger du pain qui vient tout juste de sortir du four, il est indigeste à cause du gaz carbonique qui se dégage pendant qu’il refroidit.

Juste avant de servir placer les petits pains dans le four à 180° afin de les réchauffer.
Pendant ce temps faire chauffer les saucisses dans une casserole d’eau bouillante.

Vous pouvez ensuite les garnir selon vos goûts, pour nous ce fut uniquement un peu de moutarde, des cornichons aigre doux et du ketchup mais vous pouvez ajouter oignons, fromage, voire de la salade.

Fermez les yeux, croquez dans votre hot dog et partez à NY 

Laisser un commentaire