Alfajores

Cette pâtisserie traditionnelle espagnole fut importée par les Arabes lors des invasions.
En Espagne, les alfajores sont des douceurs servies pour les fêtes de Noël, traditions andalouses et surtout de Murcie. Ils peuvent être faits à partir de pâte d’amandes, de noix et de miel, et d’autres friandises traditionnelles d’origine arabe, comme le nougat ou le massepain. Ils peuvent avoir la forme d’un cylindre compact, réalisé avec de la chapelure en masse agglomérée, ou bien avec de la pâte de miel comme remplissage entre les gaufrettes de farine.
Elle fut bien sûre exportée dans les pays envahit par l’Espagne. En Amérique latine et principalement en Argentine, elle se compose de deux ou de plusieurs biscuits, réunis par un remplissage sucré, et le plus souvent nappés de chocolat d’un glaçage ou de sucre en poudre. Le remplissage est généralement constitué de confiture de fruits ou de lait, ou de mousse au chocolat.
C’est une version Argentine à base de fécule de maïs que je vous propose ici. La fécule de maïs à l’avantage d’avoir une faible teneur en gluten et de donner un biscuit friable et tendre qui s’effrite alors que la confiture de lait est collante, ce qui donne un équilibre gourmand fait de délicieux contrastes.

Ingrédients (pour une douzaine)
100 g de farine T45
150 g de fécule de maïs
4 g de bicarbonate
8 g de levure chimique
100 g de beurre tempéré
75 g de sucre
Le zeste d’un demi citron non traité
22 g de jaune d’œuf
1/2 Cc d’extrait de vanille naturelle

Garniture
Confiture de lait
Noix de Coco râpée

Préchauffez le four à 180°
Tamiser la farine, la maïzena, le bicarbonate et la levure.

Mettre le beurre le sucre et le zeste du citron dans le bol d’un robot, battre jusqu’à obtenir un mélange mousseux.


Ajouter les jaunes en mélangeant et incorporer la vanille.

Verser le mélange farine maïzena bicarbonate levure et continuer à mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Sur un plan de travail saupoudré de maïzena, travailler légèrement la pâte, étaler-la sur une couche de 0,5 cm et découper-la avec un emporte pièce rond.


Disposer les biscuits sur une plaque recouverte de silpat ou de papier sulfurisé faire cuire les biscuits pendant huit minutes, ils ne doivent pas dorer, laisser-les refroidir sur une grille attention ils sont très fragiles.


Une fois les biscuits bien froid :

Tartiner l’un des biscuit de confiture de lait et recouvrir avec un autre, appuyer légèrement.

Rouler le pourtour avec de la noix de coco râpée.

Mettre au froid, pendant une petite heure avant de déguster.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *