La tartiflette

Voici un repas, simple, économique, rapide et familial comme j’aime !

La tartiflette est un plat récent (vers 1980) qui tire son nom de « tartiflâ » la pomme de terre en savoyard.
Directement inspirée par « la pela », elle comporte en plus des lardons, du vin blanc et se réalise au four.
La pela des Aravis, est un plat à base de pommes de terre, oignons et reblochon que l’on prépare depuis longtemps en Haute-Savoie.
Ce plat paysan et rustique se prépare dans une poêle à manche très long que l’on nomme péla (la pelle), fait avec des restes de fromage, il est également surnommé « fricassée de reblochon ».
Dès sa création, la tartiflette remporta un grand succès dans les stations de sport d’hiver avant d’être adoptée partout en Savoie… et dans toute la France.

C’est la qualité du reblochon qui fait le bon goût de la tartiflette.
Son histoire est unique, « reblocher » en patois savoyard, c’est traire une deuxième fois la vache, qui donne alors un lait encore plus riche et crémeux.
Les paysans pratiquaient cette technique de traite pour éviter de payer trop d’impôts, calculés sur les quantités de lait.
Avec ce lait tiré après le passage du collecteur, le reblochon était fabriqué et ce petit régal était réservé à la famille.

Donc, vous l’avez bien compris c’est lui qui fera toute la réussite de votre plat, qu’il soit fermier ou laitier choisissez-le AOP !

Difficulté     => 1/5
Préparation => 30 mn
Cuisson        => 30 mn

Ingrédients (pour 6 personnes)
1 reblochon de 450 g
1 kg de Pomme de terre à chair ferme ( Charlotte, Pompadour, Ratte, Roseval..)
500 g d’oignons
200 g de lardons
15 cl de vin blanc (facultatif)
Beurre
Poivre.

Eplucher et laver les pommes de terre.
Dans une grande casserole mettre de l’eau froide, du sel et les pommes de terre.
Cuire une vingtaine de minutes en surveillant, plonger la pointe d’un couteau d’en l’une d’entre elles, elle doit s’enfoncer sans résistance mais les pommes de terre doivent rester légèrement fermes.

Pendant ce temps, éplucher et détailler les oignons.
Dans une poêle, faire fondre une noix de beurre et faire revenir les oignons à feu vif.
Dès qu’ils sont légèrement colorés, continuer la cuisson à feu doux jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides.
Ajouter le vin blanc et continuer la cuisson jusqu’à ce que l’alcool soit évaporé.
Réserver dans un récipient.
Dans la même poêle, faire revenir les oignons à sec afin de la dorer et d’enlever un bonne partie du gras.
Mettre sur du papier absorbant afin d’éponger le gras restant.

Lorsque les pommes de terre sont cuites, les égoutter.

Dans un grand plat à four, répartir la moitié des oignons, puis la moitié des lardons.
Couper les pommes de terre en rondelles et les disposer sur le dessus.
Répartir le reste d’oignons et de lardons sur le dessus.

Préchauffer le four à 180°
Gratter la croûte du reblochon au couteau pour la nettoyer.
Couper horizontalement le fromage en deux.
Poser les deux morceaux croute vers le haut sur le dessus du plat.
Cette disposition du fromage met en avant le reblochon.
On peut aussi couper le fromage en petit morceaux que l’on répartira dans le plat, comme ici dans la Croziflette (CLIC).

Poivrer légèrement mais ne surtout pas saler
Enfourner environ 30 minutes en surveillant que le fromage soit parfaitement fondu.
En fin de cuisson, mettre le four en position grill quelques minutes pour dorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *