Boeuf Rendang padang

Voilà comment préparer un Rendang traditionnel, sorte de curry de bœuf indonésien élu meilleur plat au monde par les lecteurs de CNN Travel en 2011.
Habituellement, on le sert avec du riz blanc, ou alors avec un gâteau de riz pressé appelé « ketupat », ou un riz gluant cuit dans un roseau de bambou creux appelé lemang.

Il existe des variantes avec d’autres viandes comme le poulet, le canard, le mouton, mais aussi avec de l’anguille, de l’œuf, ou même avec des fruits.

Il est originaire de la Province du Sumatra Occidental, on le retrouve aussi en Malaisie, à Singapour, dans les Philippines et dans toute l’Asie du sud-est.

C’est un plat de fête servi notamment lors des 2 fêtes religieuses musulmanes : l’Aīd al-Kabīr et l’Aïd el-Fitr après le Ramadan.
Le plat est très symbolique à Sumatra et a une portée spirituelle importante. Par exemple, la viande du plat (dagiang) représente les chefs . Le lait de coco(karambia) représente les intellectuels, le piment (lado) représente la religion, le mélange d’épices (pemasak) symbolise le reste de la société.
Un belle histoire pour un bon plat

Pour ma note personnelle, j’ai choisi de la servir avec une crème de choux fleur et l’association a très bien marché ! Si vous voulez essayer, vous trouverez la recette de la crème de choux fleur ici  (CLIC).

Liste des ingrédients (pour 4 personnes)
500 G de bœuf
2 tiges de citronnelle
1 morceau de 2 cm de galanga
1 morceau de 5 cm de gingembre
1 grosse échalote
2 gousses d’ail
1 morceau de 5 cm de racines de curcuma (ou du curcuma en poudre)
6 feuilles de combava fraîches
6 gousses d’ail
1 piment rouge
40 cl de lait de coco
5 cuillères à soupe noix de coco râpée
1/2 Cc de cannelle
1 étoiles d’anis étoilés
1 cuillère à soupe de graines de fenouil
1 cuillère à soupe de graines de cumin
2 cuillères à soupe de graines de coriandre
Sel

Couper la pièce de bœuf en cubes.
Hacher les tiges de citronnelle et les feuilles de combawa.
Éplucher les échalotes et l’ail.

Préparer les épices, faites chauffer une poêle à sec à feu vif et mettre la cannelle, les graines de fenouil, de cumin et de coriandre à griller 1 ou 2 min jusqu’à ce que leurs parfums se dégagent.


Réduire ensuite ces 3 épices en poudre de préférence au pilon (ou au mixeur).

Retirez les pépins des piments.

Mettre la citronnelle, le galanga, le gingembre, l’échalote, le curcuma, les feuilles de combawa, l’ail et le piment dans le bol de votre mixeur, mixer pour obtenir une pâte épicée.

Verser un bon gros filet d’huile d’olive dans une poêle et y mettre à chauffer 3 ou 4 min la badiane en remuant.
Ajouter ensuite la pâte d’épices et mélangez bien l’ensemble.
Laissez revenir environ 15 à 20 min jusqu’à ce que l’huile commence à se séparer des épices.


Saupoudrer ensuite le mélange d’épices grillées et moulues (cannelle, fenouil, coriandre et cumin) et mélanger avec la pâte.
Laisser frire 5 minutes sans faire griller non plus.
Ce mélange d’épices caractéristique du Rendang s’appelle « pemasak ».

Retirer la pâte et mettre la viande de bœuf à frire avec un filet d’huile d’olive pendant 2 min.


Versez ensuite le lait de coco, remettre la pâte, mélanger, faire un bouillon puis passer à feu très doux.


Laissez mijoter très lentement pendant environ 3 h, il faut que la viande soit bien cuite et que la sauce soit énormément réduite.
Le Rendang doit être assez sec.
Ajouter alors la coco râpée faire mijoter à nouveau pour encore 20 min.

Vous pouvez servir de suite ou réchauffer au moment du repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *