Porto, les environs

Debout tôt et direction la magnifique gare de São Bento décorée de superbes azulejos bleus où nous prenons le train pour Braga à une cinquantaine de kilomètres.

Capitale historique, économique, universitaire et religieuse de la province du Minho, cette ville a une longue histoire de plus de 2000 ans. Une magnifique porte médiévale ouvre sur la ville.

Surnommée aussi la « Rome Portugaise » en raison de ses nombreuses églises toutes magnifiques, sa cathédrale « Sé de Braga » est la plus ancienne du pays.

Le charme de Braga réside dans son mélange d’histoire et de modernité, la ville est très animée, boutiques, cafés, restaurants emplis de jeunes mais gardant la quiétude d’une ville de province, tout cela séduit.

La plaça da répùblica devant l’arcade de la Lapa et ses terrasses invite à se prélasser…

Nous avons parcouru la ville entrant au hasard dans les nombreuses et magnifiques églises …

Sillonné les rues bordées de magnifiques demeures…

Et de parcs colorés…

Mon grand regret est de ne pas avoir eu le temps d’aller jusqu’au beau sanctuaire de Bom Jésus, qui se trouve sur une colline en dehors de la ville,  de monter ses 600 marches et de me promener dans l’immense domaine qui l’entoure.
Braga mérite plus d’une demie journée, il faudra y retourner…
Après un agréable déjeuner en terrasse, nous sautons dans un Uber et traversons la campagne pour atteindre Guimarães.

Guimarães  historiquement associée à la fondation et à l’identité de la nationalité portugaise, est connue comme le « berceau de la nation portugaise ».  Ici en 1128 une partie des principaux évènements politiques et militaires, mèneront à l’indépendance. Il est inscrit dans l’une des tours de l’ancienne muraille de la ville « Aqui nasceu Portugal » (« Ici est né le Portugal »).
Située à l’extérieur des murailles de la ville, l’Eglise de Nossa Senhora da Consolação e Santos Passos nous accueille avec ses jolis parterres de fleurs.

Son centre historique est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Sur la place des oliviers, une des plus animée de la ville, se trouve une merveille, le Padrao do Salado, un arc de triomphe gothique, commémorant une victoire contre les envahisseurs d’afrique du nord.Au fond l’ancienne mairie datant du XIVème siècle.

Nous parcourons les ruelles étroites, nous voici sur la place São Tiago.

Puis nous redescendons vers le téléphérique qui mène à la montagne de Penha.

Une montée d’une dizaine de minutes nous emmène 400 m plus haut, offrant un voyage inoubliable entre la ville, les montagnes et la forêt de pins.

Nous arrivons sur le site qui comprend un immense parc de 60 hectares avec camping, café, restaurants, grottes… où les familles viennent passer des vacances ou simplement pique-niquer.

Tout en haut le sanctuaire de Penha et juste derrière un immense parvis qui offre une vue panoramique sur toute la région.

Nous reprenons le train et arrivons à la gare de Porto après une journée bien remplie !

Cette journée nous a donné envie de revenir car ces deux villes méritent bien plus de temps pour dévoiler tous leurs charmes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *