Brioche Bouldouk

Je dédie cet article à mon collègue Loïc qui a apprécié cette brioche et m’a demandé la recette pour sa charmante épouse.

Cela fait plusieurs années que je fais régulièrement ce façonnage que j’ai trouvé sur le blog « les petites pâtisserie d’iza » une française qui vit en Turquie et qui nous rapporte la recette de ce beau pays.
J’adore son look avec ses petites cheminées mais aussi son délicieux goût sucré et aérien.
Habituellement je mets du sucre d’érable ou du sucre de canne mais cette fois j’ai utilisé le muscovado qui est un sucre de canne complet, non raffiné, en provenance des Philippines ou de L’île Maurice.
Contrairement au sucre blanc qui n’apporte que la saveur sucrée, il développe des arômes et une longueur en bouche exceptionnelle qui exhalent un parfum de jus de canne à sucre avec des notes de caramel, de réglisse et de vanille.
C’est le préféré de Monsieur Conticini 
On en trouve maintenant dans les supermarchés de la marque Daddy, sous le nom « la poudre à Maurice » vous le reconnaîtrez à son sachet jaune décoré d’un dodo qui laisse percevoir le maronné du sucre corsé au travers.

Pour la pâte a brioche si vous avez un robot je vous renvoie vers celle du CAP ici (CLIC) qui est une très bonne base pour toutes les brioches.
Avec cette base vous pourrez faire au moins 2 Brioches pourquoi pas une Bouldouk et une simple Nanterre plus rapide à réaliser.

Si vous n’avez pas de robot, je vous donne ici les ingrédients et la méthode pour la faire à la main.

Ingrédients (Pour un moule de 20 à 22 cm de diamètre)
Pâte à brioche à la main
270 g de farine de gruau ou T45
35 g de sucre
7 g de levure de boulanger
13 cl de lait tiède
50 g de beurre à température ambiante
50 g d’œufs
6 g de sel

Pour la garniture
50 g de beurre
20 g de sucre de canne, d’érable ou muscovado

La pâte à brioche à la main
Dans un cul de poule déposer la farine le sel et le sucre mélanger.
Mélanger le lait et l’œuf, ajouter la levure.
Verser sur la précédente préparation et mélanger à la main.
Quand la pâte commence à s’homogénéiser, ajouter le beurre mou coupé en petits morceaux.
Pétrir la pâte pendant 10 bonnes minutes à la main.
Lorsque la pâte est pétrie, former une boule et la mettre dans un cul de poule.
Filmer au contact et laisser à température ambiante pendant environ une heure.
La pâte doit doubler de volume.

Au bout de ce temps dégazer la pâte en lui donnant quelques coups de poing puis la mettre au froid pour minimum 2 heures ou mieux une nuit.

La brioche Bouldouk
Peser 400 g de pâte à brioche, partager en quatre boules de 100 g chacune.

Faire fondre le beurre avec le sucre d’érable au micro-ondes.

Étaler une première boule en cercle sur un plan de travail légèrement fariné.
Badigeonner ce premier cercle du mélange beurre/sucre.
Abaisser la seconde boule et la superposer sur la première.
Badigeonner à nouveau de beurre/sucre.
Renouveler l’opération pour la troisième boule.


Abaisser la dernière boule et la superposer sur le tout mais ne pas badigeonner de beurre/sucre cette fois-ci.

Étaler ensuite cet ensemble de pâtes en un grand rectangle d’environ 36 centimètres sur 30.
Découper 9 bandes de 4 centimètres dans la longueur.


Rouler chaque bande en escargots.
Graisser votre moule puis déposer les escargots en prenant bien soin de les espacer.


Badigeonner délicatement du reste de mélange beurre/sucre.
Laisser lever pendant environ une heure à température ambiante ou mieux encore dans le four en position étuve.

Préchauffer le four à 180°.
Faire cuire entre 20 et 30 minutes en surveillant.


Laisser tiédir puis saupoudrer de sucre glace.
Il ne vous reste plus qu’à déguster.

Cette brioche supporte bien la congélation mais il est toujours préférable de la consommer fraîche.

2 réflexions au sujet de « Brioche Bouldouk »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *